Ma différence est ma force

INDISPONIBLE ACTUELLEMENT

Auteur :  Romain Brifault un styliste de 25 ans, originaire de Rouen. Il a créé sa marque de couture et a été rapidement remarqué par des grands noms de la mode avec qui il collabore régulièrement. Sébastien Bailly, qui a co-écrit ce livre, est journaliste et auteur de nombreux ouvrages.

 » Romain a 24 ans, et il est différent depuis toujours. Il est autiste, atteint du syndrome d’Asperger. Et pourtant, cela ne l’a pas empêché depuis l’âge de 3 ans de se passionner pour le stylisme. Son insertion dans le système scolaire a été compliquée, il a été exclu plusieurs années. Heureusement, Romain a bénéficié des tous premiers Assistants de Vie Scolaire, qui lui ont permis de réaliser son rêve et d’obtenir son diplôme. Depuis, il dessine ses vêtements, quand tout le monde dort, dans son atelier de couture. La nuit, en pleine phase créatrice, il peut créer 80 modèles en quelques heures. Son ambition aujourd’hui : aller le plus loin possible, et toucher les étoiles. Ce qu’il commence à faire puisqu’il travaille pour les plus grands, de Dior à Kenzo. C’est une histoire positive, une histoire d’amour et de talent exceptionnel, une histoire de réussite qui se construit malgré les difficultés. C’est aussi l’histoire d’un jeune homme qui témoigne pour, peut-être, changer le regard des autres sur le handicap.

Infirmière

NOUVEAUTE

Auteur :  Christie Watson: Après vingt ans à l’hôpital, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture et à l’enseignement. traduit dans plus de quinze langues, ce livre-événement sera adapté en série pour la télévision britannique. Son premier roman Les Esprits de l’eau a paru en 2013 chez Denoël.

 » Quand son père décède d’un cancer, Christie Watson, infirmière à l’hôpital depuis 20 ans, passe «de l’autre côté du soin». Lorsque le médecin quitte la pièce, une infirmière reste à leurs côtés et sa présence leur montre l’essentiel, ce qui demeure quand tout s’éteint : la dignité, l’amour, l’apaisement. Faire à son tour l’expérience du rôle extraordinaire que jouent les infirmières aux heures les plus difficiles a bouleversé la perception qu’elle avait de son propre métier. Dans ce récit de 20 ans passés à «prendre soin», elle raconte les hauts, les bas, les bizutages, les nuits en service de réanimation, les patients du service psychiatrique et les parents d’enfants mourants. C’est le petit monde de l’hôpital qui prend vie, avec des instants terribles mais aussi ses moments de grâce : la naissance d’un grand prématuré, une double transplantation coeur-poumons, l’expérience bouleversante de tenir la main de celui qui vit ses dernières heures. Du rire aux larmes, sans rien cacher des difficultés matérielles ni des rapports de force entre les soignants, Christie Watson nous immerge dans le quotidien d un métier difficile et qui nous concerne tous. Car s’il est une chose que ce récit nous enseigne, c’est que nous aurons tous un jour besoin d’être soignés, et serons tous amenés à prendre soin d’un autre.

Réparer les vivants

INDISPONIBLE ACTUELLEMENT

Auteur :  Maylis de Kerangal

 » Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d’accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l’amour.

Guérir quand c'est impossible

INDISPONIBLE ACTUELLEMENT

Auteur :  Antoine Sénanque : Neurologue et écrivain, il est né en 1959, à Neuilly sur Seine. De sa carrière d’interne chef de clinique, il tire un premier roman coup de poing, Blouse, brulot acéré contre la médecine qui lui vaudra la reconnaissance du public autant que les foudres de ses pairs. En 2007, il reçoit le prix Jean Bernard pour son second ouvrage, La Grande Garde. Neurologue chevronné, il parvient à rendre palpable la tension d’un service de chirurgie et dépeint les rapports de pouvoirs au sein du monde hospitalier. L’écriture de Sénanque est chirurgicale, précise, brutale et sans concession, pleine d’humeur et d’humour, toujours. Une première percée des questionnements spirituels d’Antoine Sénanque apparaît dans son roman paru en mai 2012, Salut Marie. L’auteur y fait jaillir de sa plume truculente le questionnement insolent et subtil d’un personnage ordinaire et morose confronté à l’apparition de la Vierge Marie.

 » « J’ai vécu la médecine sans guérison. J’ai choisi, sans savoir, la spécialité la plus désarmée, la neurologie, l’espace des grandes maladies dont on ne traite que les symptômes : maladie de Parkinson, Alzheimer, sclérose en plaques, maladie de Charcot… C’est avec elle que j’ai commencé à réfléchir, non plus comme un médecin, mais comme un homme sans blouse. » Neurologue, le romancier Antoine Sénanque est confronté chaque jour à l’impuissance de la médecine moderne occidentale, et à des patients qui se tournent aussi bien vers des médecines alternatives que vers des voies religieuses, parfois avec succès. Antoine Sénanque enquête sur ces guérisons qui ne passent pas par l’hôpital et révèlent les liens entre corps et esprit, entre médecine et spiritualité. Et si nous inventions une médecine spirituelle pour tous, ouverte, pour guérir en entier, une médecine d’accueil que les différences enrichissent et qui devrait dès aujourd’hui être exercée, sans inquiétude et sans préjugé ? Guérisons miraculeuses sur des lieux de pèlerinage, coupeurs de feu et guérisseurs, sagesse et enseignement des médecines traditionnelles ou antiques… C’est en voyageant en compagnie de tous ceux qui cherchent sur les chemins du soin que s’affirment les certitudes des possibilités de guérisons nouvelles.

Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire

Auteur : Collectif : André Grimaldi (professeur de diabétologie),Didier Tabuteau (responsable de la chaire santé à l’IEP Paris), François Bourdillon (médecin de santé publique), Frédéric Pierru (sociologue chercheur au CNRS) et Olivier Lyon-Caen (professeur de neurologie)

 » Notre système de santé solidaire est à la croisée des chemins car il doit affronter plusieurs crises : économique, sanitaires, professionnelles… Les périls les plus lourds viennent des choix « libéraux » opérés depuis le début des années 2000. Le service public hospitalier est remis en cause. Le financement des soins courants connaît une privatisation rampante. En médecine de ville, la pratique des dépassements d’honoraires se banalise tandis que, sur le territoire, les déserts médicaux se multiplient.

Cette politique qui sape un peu plus chaque jour les principes fondateurs de la Sécurité sociale n’est pas une fatalité.

Une autre politique est possible, pour conforter et développer les services publics de la santé.

La maladie de Sachs

Auteur : Martin Winckler :Martin Winckler, de son vrai nom Marc Zaffran, est né en 1955 à Alger. Après son adolescence à Pithiviers (Loiret) et une année à Bloomington (Minnesota), il fait des études de médecine à Tours entre 1973 et 1982. Ses premiers textes paraissent dans Nouvelles Nouvelles et la revue Prescrire au milieu des années 80, et son premier roman, La vacation (P.O.L), en 1989. Suivront La Maladie de Sachs (Livre Inter 1998, adapté au cinéma en 1999 par Michel Deville) et une trentaine de romans et d’essais, consacrés au soin et aux arts populaires. En 2001 et 2002, il est le premier écrivain français à prépublier en feuilleton interactif, sur le site de P.O.L, deux grands livres autobiographiques: Légendes et Plumes d’Ange. Outre ses activités de médecin à temps partiel et d’écrivain à temps plein, il anime le Winckler’s Webzine, un site personnel très fréquenté par les lecteurs (www.martinwinckler.com)

 » Comment allez-vous, depuis la dernière fois ? Pas bien, sinon je serais pas venu ! Moi, ça va, c’est ma femme qui ne va pas. Mieux. C’est pas encore ça, mais c’est mieux. C’est pareil. Vos remèdes ne m’ont rien fait. C’est pas pire, mais j’ai toujours du mal à dormir. Eh bien, j’ai plus mal, mais maintenant ça me démange.  » Dans le cabinet du Docteur Sachs, les plaintes se dévident, les douleurs se répandent. Sur des feuilles et des cahiers, Bruno Sachs déverse le trop-plaint de ceux qu’il soigne. Mais qui soigne la maladie de Sachs ?

Chirurgie ambulatoire : aspects organisationnels

Auteur : Collectif

La chirurgie ambulatoire se développe de façon considérable depuis quelques années. Elle est le reflet conjugué des progrès techniques et médicaux qui réduisent les interventions invasives permettant au malade un retour à domicile en 24 à 48 heures et des impératifs économiques qui tendent à écourter les séjours à l’hôpital. D’un abord extrêmement pratique et concis, ce petit ouvrage rédigé par les plus grands responsables d’unités de chirurgie ambulatoire décrit l’ensemble des aspects liés à l’organisation des soins en amont et en aval d’une intervention, à l’hôpital et à domicile. Dans l’esprit de la collection, des compléments en ligne (textes administratifs, officiels, interventions, etc) sont disponible sur une plateforme en ligne dédiée.

Hypnose

Auteur : Dr Peter James : auteur de thriller et un producteur. Diplômé d’une école de cinéma, il a passé quelques années en tant que scénariste et producteur aux Etats-Unis. Sa vie se partage désormais entre le Sussex et son appartement de Notting Hill, à Londres. Il a publié près d’une vingtaine de romans traduits dans vingt-neuf langues et a reçu le prix Polar International 2006 du salon de Cognac et le prix Coeur Noir 2007.

Lorsque Charley voit la maison de ses rêves pour la première fois, c’est comme si elle l’avait toujours connue, qu’elle y avait déjà habité. Et lorsqu’elle y emménage avec son mari Tom, son impression se transforme en véritable certitude. De sinistres souvenirs d’une vie antérieure la hantent. Ils sont si terrifiants et si violents que Charley décide d’entamer des séances d’hypnose. Malheur à celui qui s’aventure dans le passé…

Dictionnaire impertinent de la vieillesse

Auteur : José Polard est psychologue et psychanalyste. Il préside l’assocoiation « EHPAD de côté ». Auteur (son dernier livre : Vieillir en huis clos publié aux éditions érès), il est aussi co-directeur de la collection « L’âge et la vie – Prendre soin des personnes âgées et des autres » aux éditions érès, avec Michel Billé et Christian Gallopin. Michel Billé est sociologue, ancien directeur adjoint de l’IRTS de Poitiers. Il préside l’Union nationale des instances et offices des retraités et personnes âgées. Il est membre du Conseil scientifique de France Alzheimer et codirecteur de la collection  » L’âge et la vie  » chez érès. Derniers ouvrages parus : La société malade d’Alzheimer (érès, 2014) ; Lien conjugal et vieillissement (érès, 2014) et Dépendance quand tu nous tiens, en collaboration avec D. Martz et M.-F. Bonicel (érès, 2014), La tyrannie du Bien vieillir (Le Bord de l’eau, 2010). Il est également directeur de la collection « L’âge et la vie – prendre soin des personnes âgées et des autres » aux éditions érès, avec Christian Gallopin et José Polard. Christian Gallopin , médecin et algologue, poète et philosophe, a exercé la médecine en milieu rural avant de mettre en place et diriger le Service de soins palliatifs du centre hospitalier de Troyes (Aube). Dernier ouvrage paru : Manifeste pour l’âge et la vie (avec Michel Billé et Jean Polard, érès, 2012). Il est également directeur de la collection « L’âge et la vie – prendre soin des personnes âgées et des autres » aux éditions érès, avec Michel Billé et José Polard. Didier Martz est philosophe, professeur, conférencier, animateur de cafés philo, chroniqueur radio et auteur d’ouvrages sur la vieillesse et le handicap. Alain Jean est médecin généraliste, praticien hospitalier en hôpital gériatrique à l’APHP Broca- La Rochefoucauld. Auteur de La vieillesse n’est pas une maladie (Albin Michel, 2015)

Un dictionnaire impertinent de la vieillesse, certes, mais aussi amoureux de la vie. Les uns pourraient voir dans l’impertinence un relatif manque de respect… D’autres pourraient y saisir une manière de se rassurer par l’humour devant le caractère inéluctable d’une vieillesse redoutée. D’autres encore (et c’est le défi que relèvent les auteurs) veulent y trouver une manière de ne pas’ se soumettre… Ne pas se soumettre à l’arbitraire technique, administratif, économique et gestionnaire quand il vient limiter l’exercice de la liberté des plus âgés de nos contemporains. C’est aussi, avec les mots, l’occasion de tenir une posture politique affirmée. Nourri par une vingtaine d’auteurs, porté par l’association « EHPAD’côté – Les pas de côté », ce dictionnaire iconoclaste mène combat sur les mots pour dire le réel de la vieillesse, pour soutenir toutes les pratiques inventives, formuler des alternatives aux modèles de « prise en charge » des vieux qui espèrent être regardés plutôt comme une chance, au moment où, plus que jamais, ils demandent à être accompagnés, soignés, envisagés… comme égaux à tout autre.

Vos dents reflètent votre personnalité et votre santé

INDISPONIBLE ACTUELLEMENT

Auteur : Dr Geneviève Choussy Desloges : a exercé la chirurgie dentaire en région parisienne avant de se former à la psychosomatique intégrative et à l hypnose médicale, disciplines universitaires validant la réalité des liens entre souffrances profondes et symptômes apparents. Elle est aujourd hui un membre actif de l Institut de psychosomatique intégrative (IPSI), organisme de recherche et de formation continue en psychosomatique intégrative. Elle est notamment auteure de Votre corps parle : écoutez-le ! aux Éditions Jouvence.

Rages de dents à répétition, inflammation chronique des gencives, carries… et si nos problèmes de dents nous appelaient en réalité à prendre conscience de nos souffrances émotionnelles ?
La forme des dents d’un individu pourrait-elle en dire long sur sa personnalité ? L’hypnothérapie serait-elle un moyen de nous rendre acteurs de notre santé physique et mentale ?
En s’appuyant ainsi sur trois approches scientifiques complémentaires, la morphopsychologie, la psychosomatique et l’hypnose médicale, le Dr Choussy Desloges apporte un éclairage global, des moyens pour prendre conscience et évoluer par soi-même, en plus des traitements médicaux dentaires usuels.
Elle épouse l’approche de la médecine intégrative, alliant la médecine conventionnelle aux médecines alternatives, car seuls le bien-être du patient et le résultat comptent dans une vision globale de la personne.

La fabuleuse histoire de l'hôpital

Auteur : Jean-Noël Fabiani: chef de service de chirurgie cardiovasculaire et de transplantation d’organes à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris et professeur à la faculté René-Descartes, où il enseigne l’histoire de la médecine. Il est l’auteur de nombreuses publications scientifiques et de quelques ouvrages de vulgarisation médicale.

Comment  » l’hospice  » du Moyen Âge destiné à accueillir des pèlerins s’est transformé en un lieu où l’on a rassemblé des malades ? Comment faire la différence entre la  » petite  » et la  » grande  » vérole ? Comment la reine Victoria a accouché sans douleur ? Comment le viagra a été inventé ?
Avec un goût prononcé pour l’anecdote et une maîtrise de l’art de la chute, le chirurgien et professeur Jean-Noël Fabiani raconte les grandes heures de l’hôpital et de la médecine française avec humour et érudition.

Le syndrome du bocal

Auteur : Claude Pinault :Amateur d’art, Claude Pinault a longtemps pratiqué des sports de l’extrême. Mais tout s’arrête pour lui à 54 ans, un jour de septembre… Aujourd’hui, il revit. Le syndrome du bocal a reçu le prix Paroles de patients 2009.

Jusque-là, tout allait bien pour Claude Pinault… Une nuit, une otite violente le réveille. Au matin, sa vie bascule. Il se retrouve tétraplégique. Enfermé dans son corps qui ne répond plus, prisonnier d’un « bocal », il apprend ce nom terrible : le syndrome de Guillain-Barré. Une maladie rare qui affecte les nerfs périphériques et peut conduire à la mort. Malgré un mauvais pronostique, Claude se lance avec acharnement dans un combat mental contre l’immobilité. Une formidable
revanche sur la vie, racontée avec un humour décapant.

La tête qui tourne et la parole qui s'en va

Auteur : Béatrice Gurrey :Grand reporter au Monde, où elle est entrée en 1991, elle a publié trois livres sur Jacques Chirac. Elle signe ici son premier ouvrage personnel.

Béatrice Gurrey dévoile ici un drame personnel : la maladie d’Alzheimer dont ont été victimes son père et sa mère. Il est rare qu’un couple soit frappé en même temps et cette concordance a redoublé les épreuves auxquelles sa famille a été confrontée.

Ce récit est l’histoire d’un long cheminement, des premiers soupçons jusqu’au bouleversement progressif d’une vie à deux, sous le regard désarmé des proches. Comme des centaines de milliers de familles contraintes de faire face à la même maladie, celle de l’auteur doit se mettre en quête d’un établissement adapté, accompagner ses parents, Pierre et Liliane, dans de nouvelles conditions d’existence et tenter de s’adapter à la progression inéluctable d’une pathologie aux effets déroutants.

Béatrice Gurrey montre combien les troubles de la mémoire, de la pensée et du comportement exacerbent aussi le caractère et la personnalité de ceux qui en sont affectés. Du fond de ce grand oubli, des secrets intimes resurgissent, une transfiguration du réel s’opère au profit d’un nouvel imaginaire – sombre, tragique, chez Pierre ; léger, fantaisiste, et même merveilleux de drôlerie, chez Lili.

Ce témoignage est avant tout une lumineuse histoire d’amour. La force et la beauté de son écriture lui donnent des accents de vérité poignants.

SOIGNER Nice, 14 juillet 2016

INDISPONIBLE ACTUELLEMENT

 » La plupart d’entre nous n’étaient pas du service. On aurait pu être perdus, mais non. On s’est serré les coudes, on s’est remonté le moral, on s’est encouragés. C’était une chaîne incroyable de solidarité … J’ai trouvé ça très beau, réconfortant, et j’espère que les patients l’ont ressenti pareillement. Parce qu’on était vraiment là pour eux.  »
Fabrice, infirmier, venu spontanément en renfort aux Urgences le 14 juillet au soir.

À travers les paroles de soignants, ce livre-mémoire raconte les forces et les fragilités d’hommes et de femmes, leur capacité à faire face à l’imprévu, aux drames, et à se relever pour continuer.

Le charme discret de l'intestin

INDISPONIBLE ACTUELLEMENT

Auteur: Née en 1990, Giulia Enders, passionnée de gastroentérolgie, finalise sa thèse à l’université de Francfort. Motivée par la guérison de sa grave maladie de peau grâce à un changement radical de son alimentation, la jeune femme se penche sur les études les plus récente de ce domaine. Premier prix de la Nuit des sciences de Berlin, où les jeunes chercheurs communiquent de la façon la plus originale le résultat de leurs études, sont intervention a eu un succès faramineux dur la Toile.
L’illustratrice Jill Enders, graphiste diplômée, participe dès le début au succès des travaux de sa sœur

Surpoids, dépression, diabète, maladies de peau…. et si tout se jouait dans l’intestin ?

Au fil des pages de son brillant ouvrage, Giulia Enders, jeune doctorante en médecine, plaide avec humour pour cet organe qu’on a tendance à négliger, voire à maltraiter. Après une visite guidée au sein de notre système digestif, elle présente, toujours de façon claire et captivante, les résultats des toutes dernières recherches sur le rôle du  » deuxième cerveau  » pour notre bien-être. C’est avec des arguments scientifiques qu’elle nous invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments ainsi qu’à appliquer quelques règles très concrètes en faveur d’une digestion réussie.

Irrésistiblement illustré pr Jill Enders, la sœur de l’auteur, voici un livre qui nous réconcilie avec notre ventre.

Succès surprise, Le Charme discret de l’intestin s’est vendu à plus de un million d’exemplaires en Allemagne et sera publié dans une trentaine de pays.

Relations soignants-soignés – Prévenir et dépasser les conflits

INDISPONIBLE ACTUELLEMENT

Auteur: Claude CURCHOD Infirmier, enseignant et consultant, Claude Curchod travaille au Centre hospitalier universitaire vaudois à Lausanne, dans le Service de la formation continue de la Direction des soins. Il est actif depuis plus de trente ans dans le monde de la santé. Pour lui, la relation ne s’improvise pas. Elle se vit et s’enrichit au fil des rencontres et des expériences. Ce sont ces dernières qu’il partage ici, persuadé qu’un dialogue constructif est à la base de l’apaisement des relations entre personnes soignées et personnes soignantes.

La société occidentale vit de profondes transformations marquées notamment par un individualisme exacerbé et une attitude consumériste. Le monde de la santé n’échappe pas à cette évolution et en subit les conséquences au quotidien. Il en résulte des conflits de plus en plus fréquents entre les professionnels de la santé, les personnes soignées et leurs proches. D’importantes souffrances en découlent, accompagnées de risques pour la qualité des soins.

Cet ouvrage est le fruit d’un travail patient et rigoureux qui met en évidence les processus en jeu. Il nous invite à les dépasser à l’aide d’un ensemble d’outils utilisables par chaque soignant et chaque cadre de santé.

Ce livre d’écoute et d’observations aidera les professionnels à faire face à des situations parfois difficiles mais qui contiennent presque toujours en elles des réponses et des solutions pragmatiques. Au travers d’exemples précis, de dialogues vécus et de pistes d’analyse variées, l’auteur propose à chaque soignant un chemin de développement professionnel et personnel vivifiant.
Quelque 70 fiches permettent d’approfondir les principales thématiques développées et d’en faciliter l’application.

Le toucher relationnel au cœur des soins

Auteur: Carine BLANCHONest infirmière clinicienne, patricien en hypnose et toucher relationnel et responsable pédagogique du cursus Massage de l’Institut Français des Pratiques PsychoCorporelles

Au cœur des soins, les infirmiers et les aides-soignantsne s’autorisent que rarement la pratique du  toucher relationnel : une certaine pudeur, la peur de dépasser ses compétences empêchent souvent le recours à ces gestes privilégiés. Et pourtant, cette catégorie de professionnels se trouve quotidiennement au corps à corps avec les personnes hospitalisées, que ce soient des adultes, des enfants, des personnes âgées.

Chaque soin amène les infirmiers et aides-soignants à toucher l’autre et donc à être touchés. Il est urgent de valoriser cette approche tactile, en complément des soins techniques, car elle conditionne la réussite de la prise en charge des patients.

L’objectif de cet ouvrage est de convaincre le personnel soignant des bénéfices du toucher relationnel à tous les niveaux, le mieux-être du patient facilitant souvent les soins délicats. Plus qu’un livre sur les techniques de massage, cet ouvrage révèle avant tout l’expérience d’une infirmière qui met chaque jour en pratique l’approche tactile, la relaxation, das une relation d’aide à la personne hospitalisée. Enrichi de nombreuses photos et de témoignages poignants, il permet de découvrir les gestes qui soulagent, ceux qui instaurent, pendant les soins, un climat de coniance essentiel entre personnel soignant et malades.

Et si le handicap n'était pas une tragédie ?

Auteurs : Marcela GARGIULO est psychologue et maître de conférences au laboratoire du PCPP René-Descartes Sorbonne Paris Cité et à l’Institut de myologie de l’hôpital Pitié-Salpétrière, Paris.

 Sylvain MISSONNIERest psychologue, psychanalyste et professeur de psychologie clinique de la périnatalité à l’université René-Descartes Sorbonne Paris Cité (PCPP)

 Albert CICCONE est psychologue, psychanalyste et professeur à l’université Lumière-Lyon 2 (CRPPC)

 Simone Korff-Sausse est psychologue, psychanalyste, membre de la SPP et maître de conférences à l’université Paris 7 (CPRMS)

 Roger Salbreux est psychologue et professeur de psychopathologie à l’université Nanterre La Défense Paris Ouest, laboratoire CLIPSYD

 Avec la participation de : Angélique Cayot, Chantal Clouard, Véronique Cohier-Rahban, Alain Ferrant, Raphaëlle Péretié, Luc Vanden Driessche, Benoït Verdon.

Ce livre est issu du 8 ème séminaire interuniversitaire international sur la clinique du handicap

Interroger le handicap comme un possible valeur positive implique d’emprunter des chemins inédits, parfois périlleux, qui exigent de ne pas l’approcher exclusivement sur le registre tragique que l’habitude lui prête, ni sur les seuls modes du déni de la souffrance et des pertes vécues par ceux qui les vivent et ceux qui les accompagnement.

Dans cet esprit, les auteurs développent les vertuset les vertiges des ressources individuelles, collectives dans une zone de réflexion tempérée à l’abri des impasses extrémistes. Aux côtés des notions de traumatisme, deuil, douleur, violence, ils abordent des sujets rarement évoqués tels que : les défenses maniaques, les stratégies de contournement, le dévouement sacrificiel, les bénéfices secondaires, le gain, le plaisir, les effets pervers, la dépression…..

En tant que cliniciens,ils replacent les problématiques spécifiques que le handicap impose dans l’université des processus psychiques propres à l’humain. Pour cela, l’élaboration des mouvements contre-transférentiels de forte amplitude que la rencontre avec le sujet handicapé induit est essentielle.

Retour de lecture : « C’est un livre concis. Il m’a permis de mettre des mots sur des comportements. Très intéressant. »